Léon Perrin et les nus

Depuis 1993, la Fondation Léon Perrin s'est proposé de traiter les divers domaines de l'ouvre de Léon Perrin. C'est ainsi que furent présenté les figures en 1994 et les bustes en 1997 et que, cette année, les nus font l'objet d'une nouvelle exposition.

Si Léon Perrin est surtout connu comme sculpteur, il ne faut pas oublier qu'il exécuta de nombreux dessins. C'est pourquoi, nous avons choisi de montrer non seulement des nus sculptés, mais aussi des dessins de nus.

L'ouvre graphique, sujets et techniques

Le crayon noir, le fusain, l'encre, la sanguine, le pastel, l'aquarelle, la gouache ou encore l'huile furent utilisés par Léon Perrin. Il s'agit pour la plupart d'études réalisées en vue d'une sculpture ou de croquis saisissant un moment d'une journée ou l'attitude d'un personnage. Les nus, les portraits et les paysages, vignerons, lacustres ou jurassiens, sont les principaux sujets de l'ouvre graphique du sculpteur qui comprend aussi des dessins de voyages, des scènes militaires et quotidiennes ou des études de costumes.
Cette exposition traitant des nus présente, dans la partie graphique, aussi bien des nus féminins que masculins, réalisés à la sanguine, au fusain, au crayon noir ou encore avec des techniques mixtes (aquarelle, crayon, fusain et gouache).

L'ouvre sculpté, sujets et techniques

L'ouvre sculpté de Léon Perrin compte principalement des bustes et des figures. Parmi elles, l'artiste privilégia le corps de la femme. C'est pourquoi les nus féminins dominent dans cette exposition. Si Léon Perrin modela constamment le plâtre - moins coûteux que la pierre ou le bronze et passage obligé vers les réalisations en bronze, voire en pierre - , tailla la pierre et patina le bronze, nous avons pris le parti de présenter uniquement des bronzes afin de mettre en évidence leurs patines et le jeu des surfaces lisses ou rugueuses sur lesquelles la lumière se reflète comme dans un miroir ou est absorbée. Contrairement à la pierre, la réalisation en bronze ne trahit pas le plâtre: " (?)il n'est pas de matière qui épouse avec plus de ductile fidélité ce que l'artiste a saisi dans sa quête des formes. Ce "surpris" que la pierre ne peut rendre, l'instantané de la vie dont la glaise porte le successif témoignage, en revanche, sont conservés dans leur pureté par la coulure au moule."
Pour les fontes en bronze, Léon Perrin avait recours au système antique de la cire perdue. Sur les neuf bronzes exposés, six portent les sceaux des fonderies qui les ont coulés: ils furent exécutés à Mendrisio (TI), cinq chez Brotal et un chez Amici. Nous savons, grâce aux sceaux inscrits sur certaines sculptures, que Léon Perrin fondit aussi à Gleresse (BE) chez Herzig ou à Fleurier chez Reussner, devenu depuis la fonderie Petit. Ces fonderies, n'ayant pas conservé d'archives et n'ayant pas incrusté systématiquement leur sigle, nous donnent que peu de renseignements sur l'ouvre sculpté de l'artiste.

JEANNERET Maurice, Léon Perrin, sculpteur, Neuchâtel, La Baconnière, 1949, p. 30.

Titres des nus sculptés

A ses nus sculptés, Léon Perrin donna des titres empruntés au registre mythologique (Pénélope, Melpomène, ?), allégoriques (Rêverie, Désespoir; ?), historique ou biblique. Si les thèmes sont traditionnels, leur traitement l'est moins car l'auteur ne suivit pas les codes iconologiques. En effet, il n'eut pas recours aux attributs conventionnels permettant de reconnaître telle déesse ou telle allégorie. Ainsi se pose le problème du titre par rapport à la représentation, puisque c'est seul le titre qui permet à un nu de s'élever au rang de la mythologie, de l'allégorie ou de l'histoire.


Marie-Eve Celio (-Scheurer)
Juillet 1999


Liste des oeuvres exposées

oeuvres graphiques

Nu masculin debout de dos, sanguine, signé, 1937.
Nu masculin assis de dos, sanguine, signé, 1937.
Nu masculin appuyé sur le bras gauche, sanguine, signé, n.d.
Nu féminin assis, crayon noir, signé, n.d.
Nu féminin drapé de dos, la danse, étude de bas-relief pour la villa Schwob de Le Corbusier à La-Chaux-de-Fonds, signé, n.d.
Nu féminin assis, technique mixte, signé, n.d.
Nu féminin assis, technique mixte, signé, n.d.
Trois nus féminins, techniques mixtes, signé, [1969].
Nu féminin debout, fusain, signé, n.d.
Nu féminin debout, tête renversée, fusain, signé, n.d.
Nu masculin, technique mixte, signé, n.d.
Nu masculin assis, technique mixte, signé, n.d.

oeuvres sculptées

Pénélope, bronze, Brotal, signé, n.d.
Réflexion, bronze, Brotal, non signé, n.d.
Spleen, bronze, Amici, signé, n.d.
Rêverie, bronze, signé, n.d.
Offrande, bronze, Brotal, signé, n.d.
Désespoir, bronze, Brotal, signé, n.d.
Salutation, bronze, Brotal, signé, n.d.
Melpomène, bronze, signé, n.d.
Sapho jeune, bronze, signé, n.d.
>


[ Retour ]